refinancer credit perso

Prêt personnel : y a-t-il moyen de le refinancer ?

Beaucoup d’emprunteurs ont profité de la baisse des taux du marché pour refinancer leur crédit immobilier. Il faut savoir qu’il est possible de faire la même chose avec un prêt personnel, même si cela n’est pas très conseillé par les organismes financiers. Refinancer le prêt personnel apparait pourtant comme une bonne idée lorsque l’on considère que le taux d’intérêt est relativement élevé pour ce type prêt. Ce taux élevé constitue en quelque sorte la contrepartie des conditions d’octroi faciles du prêt personnel (sans justificatifs, formalités simples, frais intéressants etc.). Nous faisons le point sur le refinancement du prêt personnel.

Principe du refinancement de crédit

Refinancer un pret personnel sans justificatif, c’est rembourser ce crédit par anticipation et réemprunter à taux plus intéressant pour tirer profit d’une baisse de taux. Le refinancement concerne plus particulièrement les prêts à taux fixe étant donné que les prêts à taux variables bénéficient déjà des baisses de taux en cas de variation du taux du marché.

Le refinancement d’un prêt à taux fixe implique un paiement de pénalités de remboursement anticipé. Ces derniers peuvent se chiffrer jusqu’à 3% du montant restant dû. L’emprunteur désireux de refinancer son prêt personnel doit alors prendre le coût de ces pénalités en compte, et voir si l’opération est réellement profitable.

Remboursement anticipé

Le refinancement de crédit s’avère particulièrement intéressant dans le cas l’emprunteur a eu des ressources financières inopinées (augmentation de revenus, obtention d’un héritage etc.). De cette manière, le prêt personnel peut être remboursé plus rapidement et les intérêts restants dus peuvent être évités. Notons que l’établissement prêteur facturera des frais à l’emprunteur pour la résiliation du prêt. Mais la loi suggère que ces frais soient plafonnés à 1% du solde restant.

Refinancer son prêt personnel par nécessité

Il peut arriver qu’un emprunteur veuille refinancer son prêt personnel car il a des difficultés à rembourser celui-ci. Cela survient par exemple quand les revenus sont temporairement en baisse ; ou quand les dépenses mensuelles augmentent. L’organisme prêteur peut alors proposer des solutions dans de telles situations.

Une solution consiste par exemple à remplacer le contrat de prêt actuel par un nouveau prêt avec des mensualités plus faibles. Parallèlement, la durée restante du prêt sera prolongée. L’établissement financier peut augmenter le taux d’intérêt et facturer certains frais administratifs. Ces coûts supplémentaires s’expliquent notamment par l’existence de risque pour le prêteur de ne pas se faire rembourser.

Conclusion

Pour conclure, le refinancement d’un prêt personnel n’est généralement intéressant que si la durée restante du prêt est suffisamment longue, et qu’il y a possibilité d’obtenir un taux plus bas. Cette pratique n’est en outre profitable qu’en cas de baisse importante des taux d’intérêt ou d’amélioration nette de la situation financière de l’emprunteur.

Enfin, avant d’opter pour un prêt personnel, il peut être opportun de voir si un crédit affecté ne serait pas plus avantageux pour le cas personnel de l’emprunteur. Il se peut en effet qu’un crédit affecté présente un taux plus intéressant, et soit plus sûr compte tenu de la situation d’un emprunteur donné. Si, toutefois, le prêt personnel représente la seule option, prenez le soin de comparer les offres pour trouver la mieux adaptée.


Laisser un commentaire