defiscalisation

Défiscalisation : conseils pour réduire ses impôts

Pour les contribuables, tous les conseils sont les bienvenus s’ils visent à réduire le coût des impôts. Mais en matière de défiscalisation, il faut surtout faire de bons choix d’investissement et appliquer les meilleures stratégies pour arriver à réduire les impôts et les revenus imposables. Quelques astuces pour réussir à défiscaliser.

La défiscalisation par le patrimoine immobilier

Crise financière oblige, la pierre demeure une valeur refuge pour les investisseurs. D’autant plus qu’il existe actuellement des lois sur la défiscalisation immobilière qui servent à limiter l’impôt sur le revenu d’un investisseur. Parmi les plus importantes lois de défiscalisation, il y a la loi Pinel qui permet d’obtenir jusqu’à 21 % de réduction d’impôt sur 6 à 12 ans, sur un logement neuf situé dans une zone très active et en application des conditions requises, comme l’acquisition de deux logements par an pour un investissement total estimé à 300 000 €, ou encore le choix de logements construits suivant les normes de BBC ou Bâtiment basse consommation. Pour la location meublée, la loi Bouvard permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôts à hauteur de 11 %, tandis que la TVA revient au loueur meublé non professionnel. Pour la location solidaire et sécurisée suivant la convention Anah, la déduction fiscale va de 15 à 85 % en application du dispositif Louer abordable applicable depuis février 2017.

Les travaux d’économie d’énergie pour bénéficier d’une défiscalisation

Vous projetez de réduire la facture énergétique de votre logement ? Faites appel au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour avoir droit à une défiscalisation au niveau des dépenses de rénovation énergétique effectuées dans votre résidence principale. Pour les personnes seules, le plafond du budget des travaux est fixé à 8 000 €, contre 16 000 € pour les couples, tandis que les réductions d’impôts sont estimées à 30 % des dépenses. 

Défiscalisation : d’autres alternatives 

Pour faire l’objet d’une défiscalisation, vous pouvez faire des dons à un organisme d’intérêt général ou d’utilité publique. Par exemple, si vous venez en aide à un organisme d’aide gratuite aux personnes en difficulté, la réduction d’impôt sera estimée à 75 % de la somme accordée pour un plafond à 530 €. À noter qu’il est possible de faire un don d’argent (en espèce, chèque, virement) ou de titres côtés en bourse. Les autres possibilités pour bénéficier d’une défiscalisation sont l’emploi d’un salarié à domicile (ménage, aide à domicile, garde d’enfants, etc.), l’alimentation d’un plan d’épargne retraite et l’investissement dans le capital d’une PME.


Laisser un commentaire